LA FORCE DE LAG BAOMER RÉSIDE DANS NOTRE ESPRIT D’UNITÉ

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on email

 Sam Mesguich, Rosh Chinuch Hanoar Hatzioni B’Belgique

Lag Baomer est une fête juive célébrée le 15 de Iyar, le 33ème jour de l’Omer, un calendrier séparant Pessah de Shavouot. Il existe différentes façons de célébrer. L’aspect important de cette fête est qu’elle doit marquer un point de séparation entre la période de semi-deuil due à la peste qui a tué les étudiants de Rabbi Akiva et la “hilloula” de Rabbi Shimon Bar Yohai, source de bonheur et de célébration parmi les communautés juives du monde entier. 

Notre tnoua en Belgique célèbre Lag Baomer d’une manière très particulière et originale. En effet, au lieu du traditionnel feu de camp symbolisant l’illumination des enseignements de Bar Yohai, un grand tournoi sportif en plein air opposant les cinq mouvements de jeunes juifs de Belgique est organisé afin de renforcer notre lien avec la nature et de nous rassembler en tant que jeunes juifs de Belgique. 

Pendant toute la journée, les différents shkhavot de chaque mouvement s’affronteront dans différentes disciplines comme le Creeks (un jeu avec deux équipes utilisant une balle pour éliminer l’autre), la course à pied et les quiz intellectuels, entre autres. 

Bien que l’esprit de compétition entre les mouvements soit tout à fait unique et stimulant, il règne une atmosphère authentique de communauté que l’on peut ressentir tout au long de la journée. Ce concours est une véritable chance pour les cinq mouvements de jeunesse juifs de Belgique, avec des idéologies, des points de vue et des objectifs éducatifs différents, de se rassembler et de célébrer ensemble notre lien fort avec le judaïsme, indépendamment de ces différences idéologiques. La force de Lag Baomer, telle que nous la célébrons, réside dans notre esprit d’unité à une époque où les communautés juives européennes sont parfois confrontées à des difficultés. 

Leave a Replay

Sign up for our Newsletter