Yom Hazikaron

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on email

Aron Engelhard, Rosh Chinuch Hanoar Hatzioni B’Perú

Cette année, Israël a 70 ans. Cela peut sembler court pour un État, mais dans ce laps de
temps, Israël a fait plus parler d’elle que n’importe quelle autre nation dans le monde.
Comment est-ce possible ? Nous sommes fiers qu’Israël soit une puissance mondiale en
termes de développement technologique et éducatif, qui continue de s’épanouir chaque
jour davantage. Mais comment se fait-il qu’un pays aussi petit et vulnérable au premier
abord, ait été capable d’exceller au Moyen-Orient ?
C’est un fait que les populations les plus innovantes ont atteint leur splendeur en raison
des besoins et Israël ne fait pas exception. Depuis 1948, l’État lutte pour sa propre
existence, ce qui l’a amené à briser les schémas connus jusqu’à présent pour devenir un
État révolutionnaire et respectueux de son peuple.
Malheureusement, tout a un prix. Des années de guerre et de conflit ont laissé Israël avec
des blessures profondes que même le temps ne peut guérir. Des centaines de familles
israéliennes ne pensent qu’à une seule chose….. La perte de leurs enfants, des soldats qui
ont donné leur vie pour le bien-être et l’existence de notre peuple sur notre terre. C’est
grâce à ces personnes nobles qu’Israël est notre pays et le restera. Si je voulais parler du
passé de chacun des courageux combattants, mes mots ne suffiraient probablement pas.
C’est pourquoi, chaque année, ils reçoivent l’honneur de tout le peuple juif, qui se
souvient de leurs enfants et garde leur mémoire vivante.
Yom hazikaron est un jour très important. La force et le courage de chacun de nos frères
et sœurs, qui ne sont plus parmi nous aujourd’hui, sont commémorées partout dans le
monde. A l’Hanoar Hatzioni, nous voyons ce jour comme l’un des plus solennels de notre
calendrier, mais pourquoi ?
Depuis sa création, notre Tnoua s’est battu pour la liberté du peuple juif et son retour en
Israël, sa patrie nationale. Beaucoup de nos haverim ont décidé de jouer un rôle principal
dans la réalisation de ce rêve et ils l’ont fait de différentes manières, certains d’entre eux
font même partie de nos sources d’inspiration actuelles, des personnages qui ont cristallisé
nos idéaux et ont fait de nous un mouvement solide. Malheureusement, certains d’entre
eux y ont laissé la vie, pour qu’aujourd’hui nous puissions vivre en sécurité dans notre
foyer, et je suis fier de pouvoir appeler Israël de cette façon.
Par ces mots, je veux remercier tous ceux qui prennent soin de nous jour après jour,
risquant leur vie et permettant que le plus grand désir du peuple juif reste une réalité.
C’est pourquoi, tous les ans, nous nous souvenons et honorons, en espérant toujours que
nous n’aurons pas à ajouter d’autres noms à nos prières.
Hazak Véématz

Leave a Replay

Sign up for our Newsletter

Ir al contenido
A %d blogueros les gusta esto: